8 mars journée internationale de la femme : qu'est ce que le féminisme ?

Sur cette image tu peux voir le portrait de six femmes qui ont fait évoluer la condition de la femme : Louise Michel et Julie-Victoire Daubié (éducation), Georges Sand (société), Olympe de Gouges et Simone Veil ( politique) et Marie Curie (sciences). (© Alexis Binot/ Milan Presse)
Dossier réalisé par le journal en ligne 1jour1actu.com



Aujourd’hui, en France, les femmes peuvent étudier, voter, se présenter aux élections, prendre des décisions au sein de la famille : tous ces droits ont été acquis au fil des ans grâce aux combats des féministes. À l’occasion de la Journée de la femme,découvrons comment leurs droits ont évolué en France.
 
Sais-tu qu’il existe une Déclaration des droits de la femme ? 
En 1791, deux ans après la Déclaration des droits de l’homme, Olympe de Gouges, une féministe, rédige la Déclaration des droits de la femme et de la citoyenne pour dénoncer les inégalités entre hommes et femmes. Depuis cette date, les droits des femmes ont beaucoup évolué.

Des femmes plus instruites
Jusqu’en 1968, filles et garçons étudiaient dans des établissements différents et n’apprenaient pas
les mêmes choses. Ce n’est qu’en 1924 que les programmes sont devenus identiques. De plus,
autrefois, beaucoup de filles n’allaient pas à l’école et ne faisaient pas d’études. On considérait que
cela n’avait pas d’intérêt pour elles, puisqu’elles étaient destinées à rester à la maison. La première
bachelière s’appelle Julie-Victoire Daubié. Elle a obtenu son bac le 17 août 1861 avec la mention «
honorable ».

Ce qu’il reste à faire 
dans certains pays, les filles ne vont pas à l’école et s’occupent de leur
famille et de la maison. En France, le gouvernement vient de mettre en place un programme pour
lutter contre le sexisme dès le plus jeune âge.

Des femmes plus autonomes
Si tu demandes à tes grands-parents, ils te raconteront qu’à leur époque, les hommes et les
femmes n’avaient pas le même statut dans la famille. L’homme travaillait pendant que la femme
s’occupait de la maison et des enfants. En 1965, une loi indique que l’homme n’est plus le « chef
MONDE 8 mars 2013

Qu’est-ce qui a changé pour les femmes ?
Aujourd’hui, en France, les femmes peuvent étudier, voter, se présenter aux élections,
prendre des décisions au sein de la famille : tous ces droits ont été acquis au fil des ans
grâce aux combats des féministes. À l’occasion de la Journée de la femme, nous te
racontons comment leurs droits ont évolué en France.


Qu'est ce que être FEMINISTE veut dire ?
Les féministes appartiennent à un mouvement de femmes qui revendiquent l’égalité des droits entre les hommes et les femmes. Les femmes ont toujours lutté contre la domination de l’homme, mais le mouvement féministe date du 19e siècle. Le terme « féministe » provient du nom latin « femina », qui signifie « femme ».

Commentaires